drainer son cheval

Le drainage chez le cheval

Le drainage a pour but de soutenir certains organes dont la fonction est de nettoyer l’organisme des déchets qui s’y sont accumulés. Ces organes appelés « émonctoires » sont pour les principaux, le foie, les reins, les intestins mais aussi les poumons et la peau.

Les causes d’accumulation de toxines sont multiples : le mode de vie de nos équidés a changé, vie en box, limitation de la taille des pâtures, alimentation parfois mal adaptée (trop riche), activité intense, stress, pollution, maladies, prise de certains médicaments, vermifugation

Rôle du foie et les reins

Le foie à de nombreuses fonctions au niveau de l’organisme notamment dans la métabolisation des substances nécessaires à son bon fonctionnement et dans le système immunitaire. Mais celle qui nous intéresse plus particulièrement ici est sa capacité à détoxifier le sang. Véritable filtre, il permet d’éliminer les substances nocives à l’organisme (toxines) Imaginez le comme une véritable usine à traitement des déchets et vous comprendrez que son rôle est non seulement primordial mais surtout qu’au vu de notre environnement actuel, il est très sollicité et peut parfois être dépassé par l’ampleur de la tâche !

Le travail des reins est lui aussi fondamental dans l’élimination des toxines. Les reins ont comme le foie une action filtrante et contribuent surtout à évacuer les déchets par le biais de l’urine.

Risques encourus lors d’un dysfonctionnement

Lorsque le système foie/reins  des chevaux est déficient, l’organisme  se retrouve donc  surchargé en substances toxiques, ce qui peut entraîner l’apparition de certains symptômes plus ou moins graves dont voici une liste non exhaustive: troubles locomoteurs et musculaires, fatigue, anémie, altération du comportement (irritabilité, stress), troubles cutanés (dermite, dermatophylose…), fourbure, infections (bactériennes, virales ou fongiques), perte de poids (difficultés d’assimilation), mue difficile, hyper parasitisme, inflammations diverses, problèmes respiratoires, infections urinaires,…

 Quand drainer ?

Le printemps et l’automne sont des saisons particulièrement propices au drainage. Ce sont des périodes de changements alimentaires (pousse de l’herbe), de mue pendant lesquelles l’organisme des chevaux et poneys est davantage sollicité. N’oubliez pas de vermifuger avant le drainage et non après. Enfin un drainage après un traitement lourd peut s’avérer une aide précieuse.

Quant à la fréquence il n’est pas conseillé d’aller au-delà de 2 drainages par an.

Quelles solutions naturelles?

les plantes aux actions drainantes sont très nombreuses c'est pourquoi nous n'évoquons ici que les plus fréquemment utilisées en phytothérapie équine comme, l'artichaut, le chardon marie, le pissenlit, la bardane, le romarin, le curcuma, l'ortie, le gaillet gratteron

DetoxmixElitoxine

Detoxmix